Damien Le Moulec - Trail

Damien Le Moulec vise le Grand raid de la réunion

Après Mickaïl Vidalic, nous vous présentons Damien Le Moulec, amateur de Trail ! Il s’est lancé le défi de parcourir le Grand raid de la Réunion en Octobre 2020. Son challenge sportif sera suivi par Solandy West de sa préparation jusque sur la Diagonale des fous !

Son histoire

Je suis Damien Le Moulec, 32 ans sportif passionné depuis de nombreuses années par le Trail et l’Ultra Trail.

C’est avec quelques kilos en trop et le souhait de me reprendre en main, que j’ai commencé à courir en 2009. Je ne faisais alors que le tour de l’étang du Ter à Lorient, non pas le grand tour, mais simplement le petit et ses 2.7Km.

Cela me suffisait, pratiquant le football puis le badminton, courir pour courir ne me procurait aucun plaisir…

Pourtant au mois d’Octobre 2020 c’est bien au Grand Raid de l’île de la Réunion, connu également sous le nom de la Diagonale des Fous, et ses 165Km 9600m de dénivelé positif auquel j’aurai l’honneur de participer.

Après avoir délaissé le football et le badminton, il m’aura fallu 5 ans d’expérience et une montée en puissance pour me sentir « prêt » à affronter une telle épreuve.

La révélation : son premier trail

Ma première course officielle a été le Trail des Chemins du Scorff en 2016 et ses 14Km, ce fut une révélation ! J’ai senti malgré une performance moyenne un réel plaisir dans le dépassement de soi.

Très vite j’ai cherché à m’améliorer en jouant sur un maximum de paramètres : entrainements spécifiques, nutrition, technique de course, équipements… 

Sans être un cador, j’aspire toujours à faire de mon mieux : persévérer, dans un esprit de compétition mais toujours dans le respect, voilà les maîtres mots et la mentalité auxquels j’aspire  sur chacune de mes courses. 

Je compte aujourd’hui 59 courses  dont quelques références sur route :

  • 10Km 34:56
  • Semi-Marathon 01:20:49
  • Marathon 02:59:20

Mais c’est bien en Trail que je ressens le plus de plaisir : le contact avec la nature, les paysages, l’état d’esprit bienveillant sur les courses font de cette pratique un sport humain qui est en plein essor aujourd’hui.

La Diagonale des Fous représente un des Saint Graal pour tous les traileurs. C’est une épreuve que je redoute et qui m’attire en même temps.

Son engagement contre les maladies rares du sang

Pour cette occasion sportive particulière, j’ai levé des fonds pour la recherche sur les maladies rares du sang, et plus spécifiquement les syndromes myélodysplasiques. 

Quand une maladie touche son entourage proche, on se doit d’agir pour eux mais aussi pour toutes celles et ceux qui n’ont pas la force de le faire. Associer la recherche à ce sport d’endurance extrême est ma façon de donner plus de sens à ma passion.

Voilà pourquoi c’est avec un mental d’acier que j’affronterai ce dantesque défi sportif qu’est la Diagonale des fous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Facebook
LinkedIn